Il s'agissait de l'année 2019

Cette année, nous sommes partis pour Vareilles le samedi 27 avril. Heureusement, nous avons encore pu passer la nuit cette année à la Chambre d'Hôtes Les Coquelicots à Marieulles, où Christine Rasmus est à nouveau une hôtesse de confiance.

Le dimanche 28 avril, nous sommes partis pour Vareilles 24 heures sur 24 à partir de 9h30. Nous aimons toujours quitter l'autoroute à Beaune et ensuite conduire «court» vers Le Cray. D'abord à travers les régions viticoles (dont Volnay, Pommard et Meursault (environ 50 € la bouteille!)) Puis le long de la zone de la Dheune, qui se poursuit par le tronçon le long du canal du Centre qui traverse la Loire et la Saône se connecte.

Nous sommes arrivés à notre maison vers 3 heures du matin.

A notre arrivée, il faisait sec dehors et pas vraiment de mauvais temps, donc nous vidons rapidement la voiture. En tout cas, nos affaires étaient sèches à l'intérieur.

Dans la maison, il faisait, comme les années précédentes, très froid, à l'intérieur il faisait 6 ° C et avec ces murs de pierre très épais (60 cm) il faut un certain temps avant qu'il y ait une température agréable à l'intérieur. Heureusement, nous avons suffisamment de bois de chauffage, alors nous avons rapidement mis le feu à la cheminée du salon.

Les premiers jours, il faisait aussi très frais dehors, mais nous avons pu travailler dans les jardins, désherber etc.

Nous avons d'abord dû nettoyer les branches cassées des arbres du pâturage et les branches du buisson à papillons près du parking.

Sur le mur au bord de la route, nous avons prévu des plantes vivaces à l'intérieur et au bord de la route l'année dernière 3x une petite / nouvelle glycine qui se porte déjà bien. De plus, mettez les tubercules de dahlia dans le sol.

Nous avons également semé le «bonnet de nuit sauvage» ou «Pavot de California» à nouveau d'une main généreuse (voir photo), une fleur qui nous fait très plaisir. Il fleurit de mai à (avec nous) octobre et se sème à nouveau. Nous sommes donc très curieux de savoir à quoi cela ressemblera l'année prochaine.

Fin mai, nous sommes retournés à Texel pour une semaine car nous avons eu une belle réunion de la famille Eelman, la famille de la mère d'Ineke. Piet, le frère d'Ineke, était également venu du Canada à la réunion et avait pris l'avion avec nous pour retourner à Vareilles pendant une semaine.

Nous sommes entrés dans le Beaujolais avec Piet et sommes allés à Chiroubles. Nous avons eu rendez-vous avec Arthur Fourneau, vigneron du Château de Javernand et il a laissé Piet et Ineke déguster leurs vins.

Selon Ineke, certains étaient très savoureux.

crus-beaujolais-maconnais-web.jpg

 

La chaleur a commencé début juin, la photo ci-dessous montre à quel point elle était intense.

Vagues de chaleur observées dans le département du Gard depuis 1947.png

La chaleur était si intense que nous ne pouvions travailler à l'extérieur que jusqu'à 11h - 11h30. Puis allongez-vous dans le fauteuil sous le chêne, lisez et / ou dormez.

Malgré la chaleur, nous sommes allés à un marché aux puces de la région tous les dimanches.

Le 21 juillet était à nouveau la fête annuelle à Vareilles, le matin dans et autour du village la brocante où nous avons marqué une belle enseigne publicitaire en métal de «Mort Subite». Et le soir la fête avec repas et danse.

IMG-20190722-WA0000.jpg

C'était encore une belle et impressionnante fête.

Le 30 juillet, Bram et Gees sont de nouveau venus s'occuper de notre maison pendant une autre semaine et nous nous occuperons de leur maison à Overveen cette semaine-là. Overveen est situé contre Haarlem et nos enfants tous les 2, donc 4, vivent à Haarlem afin que nous puissions y aller en vélo.

Merveilleux de les revoir et d'embrasser les 4 petits-enfants.

IMG-20190802-WA0003.jpg

Dimanche 4 août avec nous 8 à Artis, quelle fête!

Mercredi 7 août, nous avons pris l'avion pour Lyon-Saint Exupéry et vers 19h30, nous étions de retour au Cray, où Bram et Gees avaient préparé un délicieux repas.

Notre agriculteur faucheur Jacques Labrosse a fourni notre compensation pour son fauchage, une stère (1m³) de bois de chauffage et il y avait environ la moitié de très gros morceaux de bois, que je pourrais refendre à la hache ou s'il y avait des nœuds épais dedans avec la tronçonneuse devait maîtriser.

Mais avec ce temps très chaud, ce n'était possible que jusqu'à 11 - 11: 30h et ensuite nous avons dû nous arrêter, pour le bien de la vie ;-).

Chaque matin, Ineke s'occupait des fleurs et des plantes et grâce à notre bassin d'eau, nous pouvions les gâter avec notre propre eau de pluie. Il a peu plu tout l'été, mais nous avons eu 3 grosses averses, dont 1 également avec beaucoup de grêle. Ensemble, ces 3 douches ont donné environ 65 mm de pluie, ce qui a permis de garder le bassin bien rempli.

Regardez plus loin: c'était notre année 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20190718_145503.jpg

 

 

 

 

 

20190608_113456.jpg

 

20190608_113611.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Records de chaleur absolus.jpg

 

 

 

 

 

 

 

20190729_115717.jpg

 

 

 

 

 

IMG-20190804-WA0041.jpg

Nous sommes tous allés à la Zoo Artis à Amsterdam en train.